Vie de la nature

La forêt de Carnelle, d’une superficie de 975 hectares tient son nom du radical celtique « carn » (la pierre). La forêt de Carnelle est séparée de la forêt de l’Isle-Adam par la vallée de Presles. La butte de Carnelle s’élève à 210 mètres. La raideur de ses pentes et la diversité de leur exposition offrent des paysages végétaux très divers. On y trouve des châtaigniers, des chênes, des hêtres, des pins, des bouleaux, des zones humides et des tourbières.

La forêt de Carnelle appelle à la promenade familiale, à la randonnée équestre, à la randonnée sportive, au jogging et à la pratique transgénérationnelle d’un sport : la « pêche à la ligne ».
On peut également y découvrir l’allée couverte de la pierre turquaise, trésor de la préhistoire. Une douzaine de parcours pédestres vous sont proposés. La durée moyenne d’un parcours est de 2 heures, les dénivelés s’étalent de 50 mètres à 240 au plus fort. La pierre turquaise, le lac bleu, le petit étang constituent des lieux de promenade très appréciés des familles. Ces deux lacs occupent d’anciennes carrières de gypse, les pêcheurs s’y retrouvent nombreux pour tâter la carpe et le gardon. Des tables de pique-nique disposées avec vue sur le lac, transforment les poses repas en un moment magique qui s’éternise. Le bord du lac bleu aménagé, face au sud est le lieu de rendez-vous des amoureux de l’astre solaire.
En été on y retrouve comme un air de plage de bord de mer. Pour les plus chevronnés le GR1 vous lance un appel du pied. Ce chemin de grande randonnée de 531 kilomètres enroule la capitale à partir de la porte Maillot. Vous traverserez les forêts de l’Isle-Adam, Carnelle, Chantilly, Ermenonville etc…
[/one_third]

Télécharger (PDF, 392KB)

La forêt de Carnelle et ses sentiers de randonnées.